Freeeride World Tour

Après un examen approfondi, les guides locaux ainsi que les organisateurs ont conclu que les standards de sécurité n’étaient pas remplis et ont décidé que les cinquante-deux riders qui devaient s’élancer à Chamonix-Mont-Blanc s’affronteront à Vallnord-Arcalís, Andorre. Ce sont donc deux compétitions qui se dérouleront sur les pentes de la station andorrane pendant la fenêtre météo de la compétition qui s’étend du 9 au 16 février. Les guides du FWT ont tenté de localiser une pente propice à la compétition en dehors des domaines skiables, sur une face très éloignée et accessible uniquement à pied. Malgré une quantité de neige suffisante dans la région, de forts vents ont éliminé la possibilité de délivrer un événement hors-pistes présentant des conditions de sécurité suffisantes dans la vallée du Mont Blanc ainsi que sur les autres faces de la région. Les conditions de la montagne étant ce qu’elles sont, il a été décidé de s’y plier. En organisant deux événements d’affilé en Andorre, le FWT vise à garantir la tenue de trois compétitions avant le premier round de qualifications qui se déroulera après l’étape de Fieberbrunn, Autriche.

Malgré le report de la compétition, toutes les activités et animations musicales ainsi que les tests de ski et de snowboard se sont déroulés ce weekend dans le village de l’événement, au centre de Chamonix-Mont-Blanc. De plus, tous les athlètes du FWT ont participé à un atelier sécurité afin d’assurer un déroulement des événements le plus sûr possible durant la saison 2017. ISTA est fière d’être le partenaire officiel pour l’éducation des riders.

Ensemble rendons la montagne plus sûre.